La viande

À l'échelle mondiale, l'élevage caprin s’oriente en grande partie vers la consommation de viande. En effet, 95 % des chèvres élevées dans le monde le sont pour leur viande.

Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, environ 60 % de la viande rouge consommée à travers le monde provient de la chèvre.

Il faut dire que la viande caprine échappe aux interdits religieux, contrairement aux viandes de porc, de cheval, de boeuf, de lapin et même aux fruits de mer. La viande de chèvre est la plus consommée au monde.

En 2010, le cheptel québécois de chèvres de boucherie s’élevait à 3 770 têtes, réparties dans quelque 149 exploitations de 10 chèvres et plus.

C’est le petit de la chèvre, le chevreau ou le cabri, qui sert de viande à la consommation au Québec : comme l’agneau qui est le petit de la brebis ou le veau qui est le petit de la vache.

La chèvre permet également de diversifier un élevage existant. En effet, les chèvres ne « broutent » pas comme le font les vaches et les moutons. Elles préfèrent manger des arbustes, des mauvaises herbes et de jeunes pousses d’arbre. Donc, après avoir retiré un troupeau de bovins d’un pâturage, il peut être intéressant d’y envoyer un troupeau de chèvres afin de manger les refus. L’usage de la machinerie, que ce soit pour la fauche ou l’épandage de pesticides, est alors réduit et l’entreprise diversifie ses sources de revenus.

Statistiques sur le lait Info-Net Chèvre Nouvelles Activités Forum

Le Syndicat des producteurs de chèvres du Québec © Tous droits réservés            Politique de confidentialité  |  Conditions d'utilisation

Conception site web: Ubéo et Agri-Design Inc., Colibri Stratégie