Reproduction

La reproduction des chèvres est très similaire à celle des moutons.

La chèvre a un cycle de reproduction saisonnier ; c’est-à-dire qu’elle se reproduit seulement pendant une partie de l’année. La saison sexuelle (période d’oestrus) s’étale de septembre à février selon les races. C’est le passage des jours longs aux jours courts qui amorce le cycle sexuel des caprins, parce que la mélatonine, l’hormone responsable de la reproduction, est sécrétée exclusivement en période
de noirceur.

La jeune chèvre ou chevrette peut être saillie vers l’âge de 8 mois, si son poids est suffisant. Notez qu’une chèvre plus âgée sera généralement plus maternelle parce qu’elle est moins stressée et plus expérimentée.

Une alimentation à base de fourrages (foin sec, ensilage, pâturages) durant la vie d’une chèvre porteuse permet le développement optimal de la future mère.

Le bouc a un impact direct sur la qualité du troupeau qu’il engendre. Il faut les sélectionner pour leur excellente conformation. On regardera surtout la musculature, les membres, la capacité et la dentition.

Les boucs sont maintenus dans un enclos pour mâles en évitant de mettre ensemble les jeunes et les vieux boucs pour éviter les blessures. Le ratio de boucs recommandé dans une chèvrerie est de 1 bouc pour 25 chèvres en saison sexuelle et de 1 bouc pour 15 chèvres en contre-saison estivale.

La durée moyenne de gestation est de 150 jours.

 

Statistiques sur le lait Info-Net Chèvre Nouvelles Activités Forum

Le Syndicat des producteurs de chèvres du Québec © Tous droits réservés            Politique de confidentialité  |  Conditions d'utilisation

Conception site web: Ubéo et Agri-Design Inc., Colibri Stratégie