Le marché

Dans les pays développés, les produits caprins représentent un petit créneau
de marché, mais ils connaissent un essor certain depuis les dernières années.

Si on évalue le marché de la viande de chèvre, la demande vient surtout de la part
des communautés ethniques qui s'occupent également de la commercialisation. Les encans d’animaux (particulièrement celui de Saint-Hyacinthe) et la vente à la ferme sont les principaux moyens d’écouler la production. Certains producteurs privilégient le marché de la restauration et celui des tables champêtres, ce qui semble aussi une avenue intéressante.

L’ensemble des Québécois est peu sensibilisé à la consommation de ce produit. Seulement 50 % de la demande est comblée par la production québécoise.

La mise en marché s’organise tranquillement au niveau régional par des regroupements de producteurs. On note une progression du volume des ventes
de viande caprine par rapport à l’ensemble des viandes vendues dans la grande distribution.

La part de la viande de chèvre est passée de 0,04 % en 2005 à 0,08 % en 2010.
Les producteurs font cependant face à une grande concurrence de l’étranger puisque l’importation de viande de chevreau a doublé entre 2009 et 2010 (Monographie de l’industrie, 2011). 

Du côté de la commercialisation, il n'existe aucune norme de classification ou d'évaluation des carcasses, ce qui rend impossible la détermination d'un animal type et la mise en marché d'un produit normalisé.

Les producteurs se spécialisant dans la production de chevreaux de boucherie ont tout avantage à développer une mise en marché personnalisée en exploitant des créneaux à valeur ajoutée.

En effet, les créneaux traditionnels, basés sur la vente d’animaux vivants, offrent des prix nettement insuffisants pour assurer la rentabilité de leur exploitation. Par contre, le besoin de regrouper l’offre afin de répondre à une demande grandissante et constante se fait sentir.

Votre comité de mise en marché travaille actuellement à mettre sur pied une mise en marché provinciale, organisée et volontaire!
 


Source : Monographie de l’industrie caprine 2011

 

 

Statistiques sur le lait Info-Net Chèvre Nouvelles Activités Forum

Le Syndicat des producteurs de chèvres du Québec © Tous droits réservés            Politique de confidentialité  |  Conditions d'utilisation

Conception site web: Ubéo et Agri-Design Inc., Colibri Stratégie